Dr. Kathleen Malley-Morrison: obtenir un Stop à Violence One recherche chaque fois

En plus fonctionnalités Dr. Kathleen Malley-Morrison dédiée le passé un demi-siècle de recherche femme Le Chesnay-RocquencourtNote 7 existence à Boston université, mais elle l’est en fait aussi engagé le passé cinq années à placer un arrêt à violence physique dans intime interactions par elle analyse.

Dr. Kathleen Malley-Morrison, Ed.D., un estimé enseignant à Boston college, a longtemps été contempler peuples relations, mais elle est en fait en plus toujours penser abandonner de la lumière sur négligés régions de analyse, spécialement émotionnel et réel agression des femmes contre le leur homme amoureux.

“Ces gars d’expérience punition hors de leurs partenaires autant que femmes souffrent de punition de leur associés, mentalement », a-t-elle dit. “Il y en a beaucoup plus de ces sortes de connexions que ont tendance à être reconnus par communauté. “

Très comment est Malley-Morrison générer un grand changement? Je avons parlé ensemble avec elle découvrir.

Mentaux effets secondaires de partenaire abus contre les hommes

Dans le papier “Psychologique Effets des compagnon Abus Contre Men: an oublié investigation region, “Malley-Morrison et sa collaboratrice Dr. Denise Hines, Malley-Morrison’s précédent diplômé étudiant et une enquête connecter professeur à Clark college, prévu de montrer que ce n’est pas simplement hommes qui est capable être agressif contre leurs femmes associés – femmes peuvent aussi être agressif contre leurs masculins uniques.

“exactement ce que féministe communauté prétend habituellement les femmes sont jamais agressives contre leur partenaires sauf en self-defense, et c’est pas vraiment quoi les dames révéler, “Malley-Morrison déclaré.

Utilisation informations provenant de beaucoup plus de cinq études scientifiques au cours des 26 décennies, Malley-Morrison et Hines ont trouvé différents preuves qui montre hommes souvent ressentir mental et psychique abus de leur féminine partenaires, tels as:

Mais conformément à Malley-Morrison, ce n’est pas juste le hommes qui signalent les abus – les femmes aussi confesser à lui.

“les dames nous révèlent qu’elles vont gifler, frapper, push, damage leur unique associés », a-t-elle dit. “chercher les prendre en considération est leur typique raison. “

Complications les hommes expérimentés inclus anxiété, confiance en soi problèmes et même TSPT.

“Les gars qui ont été émotionnellement abusés par leurs amoureux être plus découragés, “Malley-Morrison a dit.

Le résultat pour le étude, qui avait été publié dedans record Psychologie des hommes et la masculinité, en plus indiqué que un certain nombre de abusifs relations existent, y compris relations où fille peut être le l’agresseur, interactions th e endroit où le homme pourrait être l’agresseur, collectivement combatifs connexions et plus.

Arrêt violence; engager la paix

Alors que cette option apprendre posséder axé sur agression contre mâles, le de Malley-Morrison dans son ensemble but ensemble les études sont en place une fin à la assault partout.

“La chose que je souhaiter stress à plusieurs reprises y aura-t-il sont plus efficaces moyens de gérer colère, déception et blessé que radiation littéralement ou psychologiquement », a-t-elle mentionné.

Elle est en plus en croissance sa étude à incorporer:

“certainement l’un des mon cibles est constamment se concentrer sur que psychologique violence peut être aussi dommageable pour le psychologique performance de ce destinataire comme réel [l’agression] peut, “elle déclaré.

Pour en savoir plus sur Dre Kathleen Malley-Morrison ainsi que sur son investigation révolutionnaire, aller à engagepeace.com.